Huiles figuratives des années 1930-1939

"Ferdinand Springer n'a pas souhaité s'exiler aux Etats-Unis où ses premiers succès auraient pu se confirmer. Ses ventes à New York, Baltimore et Philadelphie, son retour au Havre en compagnie de Gala et de Salvador Dali, lui permettent de délaisser Paris. Il fait l'acquisition d’une maison à l'extérieur de Grasse, qui devient son principal port d'attache pendant toute sa vie. Ses premières oeuvres, procèdent d'un assez grand classicisme, ou bien d'un romantisme et d'une veine fantastique qui peuvent faire songer à Arnold Böcklin ou bien à Giorgio De Chirico. Les œuvres de cette première époque de création sont assez rares : certaines se trouvent dans des musées et collections privées des Etats-Unis, d'autres ont disparu lors de la saisie  de la collection de Wilhelm Uhde par la Gestapo" . D’après Alain Paire

Springer_Etude sur Carpaccio_1936
Springer_Etude sur Carpaccio_1936

Ferdinand Springer_Sans titre_1934
Ferdinand Springer_Sans titre_1934

Ferdinand Springer_Markt Siena_1936
Ferdinand Springer_Markt Siena_1936

Springer_Etude sur Carpaccio_1936
Springer_Etude sur Carpaccio_1936

1/7

De gauche à droite : F.Springer, M. Springer, Gala Dali, Salvador Dali

© 2014 Mathias Springer-Tous droits réservés