Bibliographie et liens

Livres illustrés par Ferdinand Springer

  • Platon. Le Banquet (The Symposium of Socrates). The Friends of Socrates, London 1937 (en anglais). 8 gravures originales.

  • Zollikofer, Johanna. Gedichte. Winterthour 1943 (en allemand). 6 dessins.

  • Hughes, Richard. Un cyclone à la Jamaïque. La guilde du livre Lausanne 1945. 9 illustrations pleine page et 20 petits dessins.

  • Valery, Paul. Eupalinos ou l’architecte. Gallimard, Paris 1948 (en français). 14 gravures originales.

  • Leskov, Nikolaj. Le vagabon ensorcelé. La guilde du Livre Lausanne, 1951. 8 illustrations pleine page et 33 petits dessins.

  • Platon. Le Mythe de la Caverne. Vrille, Paris, 1952 (en français). 6 gravures originales

  • Lao-tseu. Tao-te king. Vrille, Paris, 1952 (en français). 17 gravures originales.

  • Bardo Thodol (le livre des morts thibétains), Les exemplaires, Paris, 1958 (en français). 12 gravures originales.

  • Reden und Gleichnisse des Tschuang-tse, Editions de Beauclair, Francfort, 1970 (en allemand). 5 gravures originales

  • Album Ferdinand Springer. Bild und Widerbild. Text von Heinz von Cramer. Herausgegeben von Walter Aue. Edition Hake, 1969 (en allemand). 6 gravures originales

  • Giorgios Seferis. Wir die Wir Auszogen. Edition de Beauclair, Frankfurt-am-Main, 1969 (en allemand). 1 gravure originale

  • Ferdinand Springer. Port-Folio. Im licht der Oliven. Sieben Radierungen von Ferdinand Springer. Propyläen. Ullstein-Verlag, 1974. 7 gravures originales.

  • Stifter, Adalbert. Uber das Grosse und Kleine. Edition Tiessen, Neu-Isenburg, 1977 (en allemand), 3 gravures originales.

 

Ferdinand et Marcelle Springer à Grasse (années 60)

© Willy Maywald

Catalogues personnels

 

  • Ferdinand Springer. Texte de Francis Ponge. Galerie Droulez, Reims 1958.

  • Ferdinand Springer. Texte de Max Huggler. Museum am Ostwall, Dortmund, 1964.

  • Ferdinand Springer. Malerier-skulptur-grafikk. Horst Halvorsen Kunsthandel A/S. Oslo, 1966.

  • Ferdinand Springer. Olgemälde-Aquarelle-Zeichnungen-druckgraphik-Wandteppiche-Skulpturen 1929-1967. Texte de Georg Pönsgen. Pfalzgalerie Kaiserslautern, 1967.

  • Ferdinand Springer. Galeria Michelucci. Firenze, 1969.

  • Ferdinand Springer. Malerier-Grafikk. Texte de Anne Brigitte Bjerke. Horst Halvorsen Kunsthandel. Oslo, 1970.

  • Ferdinand Springer. Textes de Francis Ponge et Bernard Dorival. Musée des Beaux Arts de Caen, 1973.

  • Ferdinand Springer. Akte und Landschaften, Galerie Edition Wittemann, Munich, 1974.

  • Ferdinand Springer. Aquarelles. Springer-Verlag/Gebr. Mann Verlag, 1984.

  • Ferdinand Springer. Texte de Wolf Jobst Siedler. Galerie Lange, Berlin, 1984.

  • Ferdinand Springer. Aquarelle.Texte de Wolf Jobst Siedler. Zum Spätwek des Deutschen Malers Ferdinand Springer. Galerie Peerlings Krefeld, 1987.

  • Ferdinand Springer. Zur Druckgraphik Ferdinand Springers. Werkvezeichnis der Druckgraphik. Texte de Heinz Höfchen. Pfalzgalerie Keiserslautern, 1990.

  • Ferdinand Springer. Texte de Eugen Gomringer. Musée d’Art Concret. Ingolstadt, 1992.

  • Ferdinand Springer. Gravures aquarelles peintures. Texte d’Emmanuelle Foster. Ville de Grasse, 1992.

  • Ferdinand Springer. Les cahiers des Pénitents, La Ciotat 1998.

  • Ferdinand Springer. Un interné au Camp des Milles : le destin d’un exilé. Fondation du Camp des Milles, 2013.

Catalogues d’expositions groupées

 

  • Six Artistes à Grasse 1940-1943. Société du Musée Fragonard, 1967.

  • Ecole de Paris 1945-1975, cent peintres vivants de l’Ecole de Paris. Maison de l’Unesco, Paris, 1996.

  • Des peintres au Camp des Milles septembre 39-été 1941. Galerie Espace 13 Aix en Provence. Actes Sud, 1997.

  • Surrealistas : exilio y amistad/surrealistas Aragoneses. Disputation provincial de Zaragoza, 1999.

  • Varian Fry à Marseille 1940-1941. Les artistes de l’exil. Mona Bismark Foundation, 2000.

  • A poetica do Traço, Gravuras do Atelier 17 1927-1940. Fundaçao Arpad Szenes-Veira da Silva, 2006.

  • Varian Fry Marseille 1940-1941. Halle Saint Pierre, 2007.

  • L’Art en Guerre, France 1938-1947. Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Paris-Musées, 2013.

  • Hans Bellmer, Max Ernst, Ferdinand Springer, Wols au Camp des Milles. Flammarion, 2013.

  • La Provence Terre de Rencontres entre Artistes et Ecrivains, Musée des Regards de Provence, 2013.

Quelques écrits sur Ferdinand Springer

 

  • André Lhote. Surréalisme et Surindépendants. Nouvelle revue Française, janvier 1936.

  • François Stahly. Das Werk, Zurich, janvier 1936.

  • K.G. Kachler. National-Zeitung Bâle, 1937.

  • Henry McBride. The New York Sun, février 1937.

  • Howard Dewree. One-man show Ferdinand Springer. New York Times, 7 février 1937.

  • H.E. Friedrich. Prisma, Munich 1948.

  • Raymond Cogniat. Les beaux Livres Arts, 1948.

  • Charles Estienne. Exposition Springer à la Librairie Nicaise. Combat 15 novembre 1948.

  • Charles Estienne. Springer, Un visionnaire précis. Combat, 15 novembre 1948.

  • Claude Roger Marx. Les peintres-graveurs rue de Richelieu (Bibliothèque Nationale). Le Figaro Littéraire, 28 novembre 1948.

  • François di Dio. Le Bilan de l’art Actuel. Le Soleil Noir, Paris, 1952.

  • Pierre Descargues. A travers les galeries : Springer et Lao-Tseu. Les lettres françaises, 6 mars 1952.

  • Georges Peillex. Ferdinand Springer. La Tribune de Lausanne, 14 février 1952.

  • Alessandro Parronchi. Ferdinand Springer alla Galleria d’Arte Contemporanea. La Nazione, Firenze, 11 Maggio 1953.

  • Will Grohmann. Europäisches Zentrum Berlin. Frankfurter Allgemeine Zeitung, 9 juillet 1955.

  • R. de Gindertaël. La peinture allemande à Paris. Allemagne d’Aujourd’hui n°6, 1956.

  • Michel Seuphor. Le Dictionnaire de l’Art Abstrait. Paris 1957, p266.

  • Yvonne Hagen. Art and Artists. New York Herald Tribune, 8 mai 1957.

  • Jean Cassou. La Tapisserie Française et les Peintres cartonniers. Editions Tel, Paris 1957.

  • Michel Conil-Lacoste. Ferdinand Springer, Peintures et gouaches aux galeries La Hune et Synthèse. Le Monde, 10 novembre 1961.

  • Denis Chevalier. Aujourd’hui, Paris, 1961.

  • Francis Ponge. Atelier Springer. Le Grand Recueil-Lyres, Gallimard 1961 et réédité dans l’Atelier Contemporain, Gallimard, 1977, pp118-119

  • Michel Ragon. Ferdinand Springer, de la réalité à la métamorphose. Arts, novembre 1961.Georges Boudaille. Cimaise, Paris, Janvier 1962.

  • Jerôme Mellquist. Forces against disorder : Ferdinand Springer. Apollo, the Magazine of the Arts, Vil LXXV, Londres , décembre 1961.

  • Max Huggler. Ferdinand Springer. Catalogue Museum am Ostwall, Dortmund, 1964.

  • S. Alexandrian. Le Salon de Mai. L’œil n°114, juin 1964.

  • Françoise Adam. La Gravure en plein essor. Connaissance des Arts, janvier 1964.

  • Sabine Marchand. Le Figaro, Paris, 1966.

  • Guy Selz. Elle, Paris 1966.

  • Franck Elgar. Carrefour, Paris 1966.

  • Robert Kennedy. Art International, 1966.

  • André Verdet. Au musée Fragonard de Grasse. Lettre Françaises, 23 août 1967.

  • W. Weideli. Le journal de Genève (supplément Littéraire), 1967.

  • Tommaso Paloscia. La pittura deSpringer (una importante rassegna a la Michelucci de Firenze). La Nazione. Firenze, 28 maggio 1969.

  • Frédéric Mégret. Springer, un maître de la gravure. Le Figaro, 10 avril 1971.

  • Pierre Courthion. Le dialogue visuel de Springer. XXème siècle (N°46), Septembre 1976.

  • Janine Bally-Herzberg. Dictionnaire de l’estampe en France 1830-1950, Paris, 1980.

  • Wolf Jobst Siedler. Stilles Beharren. Frankfurter Allgemeine Zeitung 31. März, 1984.

  • Heinz Peters. Ferdinand Springer : ein deutsch-französischer Maler. Weltkunst, Munich, 1985, Heft 1, p48f.

  • Francis Ponge. Les cahiers de l’Herne, Paris, 1986, p288-298.

  • Rainer Vogt. Das Gaphische Werk von Ferdinand Springer bei Döbele. Stuttgarter Nachrichten. 24. april 1990.

  • Lydia Harambourg. Ecole de Paris 1945-1965. Dictionnaire des Peintres. Neuchatel, 1993, pp448-449.

  • Jean-Michel Royer. Ferdinand Springer, l’homme de brique. Catalogue Des peintres au camp des Milles, Galerie Espace 13 Aix-en-Provence, Actes Sud, 1997, pp59-61.

  • Alain Paire. Catalogue Ferdinand Springer. Un interné au Camp des Milles : le destin d’un exilé. Fondation du Camp des Milles, 2013 pp9-39.

© 2014 Mathias Springer-Tous droits réservés

Ferdinand et Marcelle Springer à Grasse (fin des années 80)

André Villers © ADAGP