Gravures

"Le fil conducteur de mon œuvre gravée est une attirance pour les mythes qui interprètent les mystères de la nature et qui expliquent l’histoire de l’humanité. Une attirance pour les cultures dites millénaires, celles de l’âge de bronze, celles qui subsistent encore dans les sociétés dites primitives". Ferdinand Springer

© Alain Sabatier

"J’ai rencontré un jour Le Corbusier chez un imprimeur. Il regardait mes travaux et s’est exclamé «Ah, vous faites du burin vous aussi ; moi ça le calme ». Et là, ça m’a révélé le pourquoi de cet attachement à cette technique. En prenant un burin, en glissant sur une plaque de cuivre, on accompli un peu le geste du sculpteur qui lutte contre la matière. C’est un travail très physique, et dans les moments difficiles, cela m’a apporté un calme intérieur que je ne pouvais pas obtenir autrement". Ferdinand Springer

© 2014 Mathias Springer-Tous droits réservés