Aquarelles

Partant de son expérience de graveur Ferdinand Springer donne à ses aquarelles une signification plastique tout à fait nouvelle et originale. Ici la plume remplace le burin. Le trait fin et ténu parcourt les surfaces coloriées : au contact de la matière humide, il s’étale en fines nervures et se perd en multiples ramifications dans la couleur fortement diluée. L’artiste utilise également la technique de la décalcomanie en appliquant contre l’aquarelle une feuille enduite de gouache noire. Les surfaces ainsi traitées prennent alors une apparence grenue, la gouache ne colorant que les aspérités du papier à grain. Les effets de pigment ainsi obtenus évoquent la technique du vernis mou et de l’aquatinte utilisées en gravure. Emmanuelle Foster

André Villers © ADAGP

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom

© 2014 Mathias Springer-Tous droits réservés