Le dessin

Les premiers dessins abstraits de Ferdinand Springer datent des années 40, de la période qui suit sa démobilisation et font partie des « carnets » ou « journaux » (ici, le Journal Grasse 1942) et sont de très petit format (10x15 cm en moyenne). 

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

Après les années 40, ses dessins s’orientent vers une abstraction plus libre et servent souvent - mais pas systématiquement - de base aux gravures qu’il exécutera jusqu’aux années 70. Sa production en dessins pendant les années 50 à 70 est très irrégulière : de longues périodes silencieuses sont interrompues par des périodes très actives. Par exemple, en 1969, lors d’une hospitalisation d’environ deux semaines, il a produit une centaine de dessins de petite taille dont les motifs allaient être repris dans certaines de ses gravures.

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

© 2014 Mathias Springer-Tous droits réservés